Les conséquences.... la suite.

Nous sommes début septembre, j'ai un peu accentué l'entrainement en natation mais rien de bien folichon. J'ai trouvé un vélo, ce sera un LAPIERRE Audacio 300, un bon pt'it biclou de route sur lequel je rajouterai des prolongateurs pour pouvoir être en position aérodynamique lors de mes futurs courses. Mais avant de parler de compétition, il faudrait que je puisse courir.

Depuis quelques jours, j'ai mal au tibia droit. Une douleur vive apparait lorsque je marche un peu trop vite ou que j'essaye de courir. Attention, là j'ai la meilleure idée de l'année, aller sur google et essayer de trouver ce que je pourrais avoir. Hummmm, non mauvaise idée en fait.

24h de stress plus tard je trouve une autre meilleure idée de l'année (cette fois ci là bonne), aller chez le médecin du sport et faire une IRM. Verdict... Fracture de fatigue sur la partie interne du tibia droit agrémentée d'une interdiction de courir pendant au moins trois mois. Ça fait mal!

Il faut bien payer le prix de ses erreurs, j'ai joué, j'ai perdu. Il va falloir donc maintenant réorganiser toute ma préparation des six prochains mois et je vais le faire de la manière la plus professionnelle possible.

A très vite pour d'autres aventures de moins en moins ensoleillées (c'est bientôt l'hiver), en attendant portez-vous bien et pour ceux qui le peuvent encore ou qui ne sont pas en coupure entraînez-vous à fond!!!!

Alex

~~Follow me on strava: https://www.strava.com/athletes/7113031

Les conséquences.... La suite de ce qui était à suivre
Retour à l'accueil